Carlos Ghosn, le PDG de Renault, juge "logique" que sa rémunération augmente mais pas celle de ses salariés.

Carlos Ghosn, le PDG de Renault, juge "logique" que sa rémunération augmente mais pas celle de ses salariés.

Interviewé depuis le forum économique de Davos, le PDG de Renault Carlos Ghosn a jugé vendredi « logique » que sa rémunération augmente cette année, du fait des bons résultats de son groupe.

Pour rappel, la rémunération Renault du PDG pour 2015 s’établissait à 7,251 millions d’€ dont 1,737 million en numéraire, celle en tant que PDG de Nissan, 9 millions d’€, auxquelles s’ajoutera celle au titre de PDG de Mitsubishi. 

Pourtant le bilan de Carlors Ghosn pour Renault est le suivant ( 2013-2016) : 

• Plus de 7000 emplois CDI supprimés en intégrant les 3000 embauches annoncées (soit plus de 10000 départs de l’entreprise). • Une réduction drastique des jours de RTT, des temps de pause, de respiration...

• Une augmentation du temps de travail, avec l’explosion des heures supplémentaires (plus de 2 millions sur le seul site de Maubeuge en 2016).

• Une précarisation des emplois avec près 10000 intérimaires présents dans les sites industriels.

• Une amplification de la sous-traitance avec plus de 5000 prestataires dans l’ingénierie...

• La suppression des Augmentations Générales des Salaires pour toutes les catégories professionnelles, avec une baisse notable du pouvoir d’achat des APR, ETAM et Cadres... 

L'accord Cap-2020 va dans le même sens et la question des salaires est renvoyée à une autre négociation tout en évacuant la nécessaire Augmentation Générale des Salaires.

Tags: