L'argent sale du terrorisme : Le cimentier Lafarge a collaboré avec Daesh

L'argent sale terrorisme : Le cimentier Lafarge a collaboré avec Daesh

Le ministère de l'économie a porté plainte fin septembre contre le cimentier Lafarge. Ce dernier est accusé d'avoir collaboré avec Daesh entre 2012 et fin 2014.

Le journal Le Monde a publié une enquête le 21 juin révélant les détails de la collaboration. Nous apprenons ainsi que le cimentier a payé des droits de passage aux checkpoints tenus par les terroristes afin de faire passer ses camions. L'entreprise s'est également approvisionnée en pétrole directement auprès des sbires de Daesh. 

Le cimentier a donc directement alimenté les finances de l'Etat terroriste. Mais cela n'a pas d'importance pour Lafarge. Qu'importe les victimes de Nice ou du Bataclan ! En 2014, le PDG de Lafarge a touché une rémunération de 1 837 750 euros et en 2015, il a reçu une prime de 2,5 millions d'euros pour son rôle  dans la gestion de la fusion entre Lafarge et Holcim, ainsi qu'une indemnité de départ de 5,9 millions d'euros. 

Tags: