Bruno Le Maire, ministre de l’économie, avait demandé aux entreprises de modérer le montant leurs dividendes, cette part des profits que les entreprises cotées en bourse reversent chaque année à leurs actionnaires.

En effet, de nombreuses grandes entreprises prennent actuellement des mesures difficiles pour les salariés, comme des licenciements ou du chômage technique. Les difficultés économiques dues au coronavirus sont aussi invoquées pour justifier le manque de mesures de protections pour protéger les salariés de la maladie. Il serait difficile dans ce contexte, de comprendre que l’argent qui manque pour les salariés puissent servir à redistribuer d’énormes parts du bénéfices à des actionnaires qui ne travaillent pas.

Comme chaque année, la fin de l’hiver est la période où sont distribués ces dividendes. Le montant des dividendes cette année est désormais connu. Selon Boursorama, les dividendes versés par les entreprises européennes seront cette année de 359 milliards d’euros, un record absolu. Les appels à la modération du gouvernement ne semble donc pas avoir fonctionné.

En savoir plus sur Boursorama.