Catherine Guillouard, la PDG de la RATP, gagnait déjà 300 000 euros de salaire fixe par an. Ce sera désormais 350 000, et jusqu’à 400 000 avec les primes, comme l’a confirmé aujourd’hui le secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari. Cela correspond à une augmentation de 12,5 %, à peu près la même que celles des grands patrons du CAC 40 en 2018.

Cette augmentation semble provoquer la colère des salariés, qui lui ont réclamé des explications. Cela pourrait notamment pousser certains d’entre eux à se mobiliser lors du mouvement de grève national prévu le 5 décembre.

Source : Nouvel Obs