Hiroto Saikawa, le nouveau patron de Nissan, a annoncé ce lundi 9 septembre sa démission à plusieurs autres responsables du groupe. La semaine dernière, il avait reconnu publiquement avoir manipulé des comptes pour profiter d’un bonus plus important. Ce bonus étant calculé en fonction de la valeur de l’action de l’entreprise en bourse, il lui a suffit de modifier la date de son versement pour optimiser son montant.

Les actionnaires doivent se réunir cet après-midi en conseil d’administration. Un audit interne, qui était en cours, doit y être présenté. Hiroto Saikawa a déjà choisi sa défense : il a accusé Carlos Ghosn, arrêté en novembre dernier et inculpé, d’avoir mis en place ce système de plus-value.