C’est l’affaire dont les médias ne parlent pas. Pourtant Marine Le Pen et les cadres du Front National sont régulièrement invités sur les plateaux de télévision. Depuis le 7 janvier, Marine Le Pen est visée par une enquête préliminaire du parquet national financier (PNF). La candidate du Front National est soupsonnée d’avoir minimiser l’étendue de son patrimoine afin de payer moins d’impôt.

A l’origine, l’enquête portait sur son père Jean-Marie Le Pen mais le parquet national financier a estimé nécessaire d’élargir celle-ci sur le patrimoine de la fille tant les affaires financières sont mêlés dans la famille. Jean-Marie Le Pen auraient sous-évalué des parts dans une société civile immobilière pour les deux tiers de leur valeur.  Pour Jean-Marie Le Pen, cela représenterait plus de 1 million d’euros et plusieurs centaines de milliers d’euros pour sa fille. Décidemment le Front National a les mains propres !