Avec les affaires Fillon, nous aurions presque oublié Nicolas Sarkozy. L’ancien président de la République vient d’être mis en examen pour financement illégal de campagne électorale. L’ancien ténor de la droite pourrait être condamné à un an de prison et à 3 750 euros d’amende. Nicolas sarkozy est poursuivis pour un vaste système de fausses factures destiné à cacher le dépassement du plafond des dépenses engagées lors de la campagne présidentielle de 2012. 

Pour le moment Nicolas Sarkozy ne semble pas affecté par la décision de la justice. Le président « bling bling » est parti en vacances. Le plus cocasse dans cette nouvelle affaire, c’est la déclaration de François Fillon. Le candidat à la présidentielle a dit avoir une « pensée émue » pour Nicolas Sarkozy. Et le général De Gaulle qu’est-ce qu’il aurait bien pu déclarer ?