On ne va pas bouder notre plaisir. A peine 24 heure après son opération de communication, François Fillon s’est heurté à la réalité de l’opinion publique. 65 % des français n’auraient pas été convaincus par les arguments du candidat à la présidentielle selon un sondage Harris Interactive pour RMC et Atlantico. La situation est tellement périlleuse pour François Fillon que désormais lors de ses déplacements campagnes, il risque à tout moment de croiser un simple citoyen qui va lui dire ses quatre vérités.

Ainsi mardi 7 février alors qu’il s’est rendu près de Troyes en compagnie de François Baroin, le maire de la ville, François Fillon s’est fait interpellé par un ou deux hommes selon les journalistes en place.

  • « Escroc, rembourse la dette ! » 

Nous vous invitons à regarder la vidéo (ici). Cela fait franchement du bien. Bravo à ces personnes qui ont eu le courage de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. 

Selon les journalistes, François Fillon se serait fait également qualifié de voyou.

Ce n’est pas la première fois que François Fillon se fait alpagué par un simple citoyen. La semaine dernière déjà, un homme s’était approché de François Fillon et avait dit à voix haute : « enfoiré »« voleur »« 800.000 euros pour que Penelope aille acheter du pain à la boulangerie ».