Il y en a une qui s’est bien faite avoir dans l’histoire. C’est l’ancienne « collègue » de Pénélope Fillon. Nous avons mis « collègue » entre guillemet parce qu’il n’est prouvé que Mme Fillon ait bien exercé son travail d’assistante parlementaire. 

Jeanne Behre-Robinson a accordé un entretien au journal local « Le Courrier de l’ouest » ce mercredi 8 février afin de faire « une mise au point ». Mme Behre-Robinson avoue qu’elle n’a jamais travaillé avec Mme Fillon. 

  • « Directement, je n’ai pas travaillé avec elle mais ça ne veut pas dire qu’elle ne travaillait pas. Je l’ai côtoyée sur des réceptions, quand j’emmenais des groupes à Paris, en même temps, vu mes fonctions, je n’avais pas à travailler avec elle non plus. »

L’assistante parlementaire reste prudente. Elle dévoile tout de même au quotidien quelle était sa rémunération lorsqu’elle travaillait pour le suppléant de François Fillon, Marc Joulaud, l’actuel maire de Sablé-sur-Sarthe. Jeanne Behre-Robinson gagnait très exactement 607 euros, une somme qui était complété par la rémunération pour son travail auprès de Jean-Pierre Chauveau, sénateur de la Sarthe.