Nouveau pavé dans la marre!

Selon le Canard Enchaîné, Penelope Fillon aurait touché 45.000 euros d’indemnités de licenciement payées par l’Assemblée.

Penelope Fillon aurait perçu en août 2002 « 16.000 euros d’indemnités, soit l’équivalent de cinq mois de salaire », alors même qu’elle avait retrouvé un mois plus tôt un emploi auprès du suppléant de François Fillon Marc Joulaud !

Pénélope Fillon a également perçu, en novembre 2013, « 29.000 euros de primes » au terme de son « dernier contrat ».