François Fillon devait nous dire la vérité, toute la vérité. Pourtant une fois de plus il a menti. Ainsi il a argué que la journaliste anglaise Kim Willsher qui avait interviewé son épouse était choquée par l’utilisation qu’a fait la presse française de son interview.

  • « La journaliste qui a réalisé cette interview s’est manifestée personnellement auprès de mon épouse pour lui dire à quel point elle était choquée par l’utilisation qui avait été faite des morceaux de cette interview. »  François Fillon, conférence de presse du 6 février.

Mais depuis Kim Willsher a démenti les propos de François Fillon. Dans deux tweets successifs, elle dénonce le nouveau mensonge de François Fillon : 

Pour rappel, dans cette interview, Pénélope Fillon affirmait ne jamais avoir été l’assistante de son époux.

  •  « Je n’ai jamais été ni son assistante ni quoi que ce soit de ce genre, je ne me suis pas occupée de communication non plus. »