Après Alain Minc expliquant que l’affaire Fillon trouvait son origine dans le fait que les politiciens n’étaient pas suffisamment payés, c’est au tour de Isabelle Balkany de nous offrir le propos le plus what the fuck du moment. 

Contrairement à son mari qui a appelé il y a quelques jours au retrait de François Fillon, Isabelle Balkany a pris la défense du candidat à la présidentielle de façon pour le moins étrange dans une interview pour le magasine Le Point. La première adjointe de Levallois-Perret insulte l’ensemble des français et s’adonne à des comparaisons pour le moins hasardeuse :

  • « Ce que je vois aujourd’hui, c’est un mélange entre 1789 et le régime de Vichy : 1789 parce qu’il y a un tribunal populaire remplacé par un tribunal médiatique et Vichy parce qu’il y a des délations tous azimuts. C’est inquiétant pour notre démocratie. Les Français sont suffisants et prétentieux. Nous prétendons dans le monde entier incarner la démocratie la plus aboutie. Là, je ne suis pas sûre que nous donnons l’exemple. »