Patrick Balkany a lâché François Fillon au micro d’I-Télé ce jeudi 2 février. Pour celui qu’on appelle le Ceausescu de Levallois, « François Fillon ne peut pas être candidat à la présidentielle« , Le député des Hauts de Seine a même précisé que François Fillon « entraînerait toute la droite vers une défaite certaine« .

Patrick Balkany a souhaité que son parti Les Républicains planche au plus tôt sur un plan B et a mis en avant les nom de Laurent Wauquiez et François Barroin.

La déclaration de Patrick Balkany s’inscrit dans une séquence marquée par de fortes tensions avec l’équipe de François Fillon. En effet, François-Xavier Bieuville le candidat à l’élection législative désigné par Patrick Balkany pour prendre sa succession dans les Hautes-Seine a été désavoué par la commission nationale d’investiture de Les Républicains qui a préféré désigner un autre candidat.

Patrick Balkany a décidé de ne pas lâcher l’affaire. Il reproche en effet à la commission nationale d’investiture de LR d’être sous la coupe directe des amis de monsieur Fillon et de vouloir faire la peau aux « sarkozystes« . Le casus belli est tel que Patrick Balkany a décidé de soutenir la candidature de son poulain jusqu’au bout. Ce dernier se présentera quoi qu’il arrive à la législative des Hautes Seine et concurrencera directement le candidat officiel LR.

Le journal Le Parisien rapporte que selon l’épouse de Patrick Balkany, les militants, « fous de rage » ont même « décroché les affiches de Fillon de la permanence » du parti de droite à Levallois Perret.