En pleine affaire Fillon, une semaine après la condamnation à de la prison ferme de Claude Guéant, c’est au tour de Serge Dassault de voir son sort tranché par la justice. Celle-ci va rendre sa décision jeudi. Le parquet national financier a requis cinq ans d’inéligibilité, deux ans de prison avec sursis et neuf millions d’euros d’amende contre le sénateur milliardaire. Le patron du Figaro est jugé pour blanchiement de fraude fiscale. Il est accusé d’avoir dissimulé au fisc des dizaines de millions d’euros pendant 15 ans. Tous les citoyens du pays croisent les doigts. La justice doit être ferme et montrer l’exemple. Il est temps de tourner la page des Cahuzac, Balkany, Sarkozy… et maintenant Fillon !