Cela fait maintenant plus d’une semaine que les faits ont été révélés par les journalistes Marion L’hour et Frédéric Says dans leur ouvrage « dans l’enfer de Bercy ».  Heureusement pour Emmanuel Macron la France médiatique et politique concentre pour le moment tous ses regards sur la double affaire Fillon. Mais tôt ou tard le candidat à la présidentielle sera obligé de répondre aux accusations qui lui sont portées.

Macron est accusé d’avoir détourné de l’argent public pour lancer sa campagne présidentielle alors qu’il était encore ministre de l’économie. Les journalistes parlent d’une enveloppe normalement dédiée aux frais représentations du ministère. Macron a utilisé à lui seul et en moins de huit mois la somme de 120 000 euros. Avec cette somme, il organisé les diners et les consultions construisant ainsi son réseau pour lancer sa candidature à la présidentielle.