Un ménage est dit « pauvre en conditions de vie » lorsqu’il cumule au moins huit difficultés parmi vingt-sept répertoriées par l’INSEE : paiement du loyer, emprunt hypothécaire, factures d’eau/gaz/électricité, chauffage du logement, etc.

Une étude publiée le 19 janvier 2017 révèle que la pauvreté en condition de vie des plus de 75 ans a progressé ces dernières années. Elle est passée de 7,6% en 2012 à 9,6% en 2014! On apprend même que si en 2012, 11,4% des plus de 75 ans se restreignaient pour la consommation, ils étaient 16% en 2014 à se serrer la ceinture pour les produits de tous les jours. Et aujourd’hui en 2017 ? On a peur de connaître la vérité. 

L’Etat français a dépensé des dizaines de milliards d’euros pour renflouer les banques en 2008. Mais qu’a-t-il fait depuis pour les retraités ?

Source : INSEE