Imagine-t-on De Gaulle mis en examen ? La question a été posée par François Fillon à propos de Nicolas Sarkozy. Sauf que l’on apprend par le Canard Enchaîné que la femme de François Fillon aurait été rémunérée par un emploi fictif. Elle aurait perçu 500 000 euros en huit ans. Son job ? Attachée parlementaire de son mari ou de son suppléant. Sauf qu’elle n’a jamais exercé cette fonction.

Le journal révèle également que Pénélope Fillon aurait été en plus salariée de la Revue des deux mondes entre mai 2012 et décembre 2013 et qu’elle aurait touchée 5000 brut par mois.  Problème : le directeur de la Revue des deux mondes affirme qu’il ignorait que madame Fillon était salariée de sa revue. L’explication réside peut-être dans le fait que la Revue des deux mondes appartient à Marc Ladreit de Lacharrière, un ami de…  François Fillon !

Nous posons par conséquent à monsieur Fillon : Imagine-t-on la femme de De Gaulle accusée de bénéficier d’un emploi fictif ? 

Source : Libération