La prime de départ de près de 14 millions d’euros pour le directeur d’Alcatel-Lucent fait polémique

Michel Combes quitte ce lundi Alcatel-Lucent, dont il était directeur général pour SFR-Numéricables avec un sacré pactole, révèle le JDD. Au total, ce sont 13,7 millions d’euros sur trois ans qui lui seront versés au titre de diverses primes en actions. Et

Il y a pour 4,5 millions d’euros de clause de non-cuoncurrence, 1 million de stock-options et 8,2 millions d’euros d’actions qu’il ne pourra vendre qu’entre 2016 et 2018.

C’est surtout cette dernière part qui pourrait faire polémique : en effet, le JDD explique qu’ « à l’origine, les règles instituées par Alcatel ne l’autorisaient pas à les toucher. Mais elles ont été discrètement modifiées au cœur de l’été… » Interrogé par BFMTV, Stéphane Dubled, représentant de la CGT d’Alcatel-Lucent s’est insurgé : « est-ce qu’on peut considérer que c’est un travail exceptionnel davoir laissé 10.000 salariés sur le côté de la route ? », en référence aux suppressions de postes annoncées par le groupe.

Source : 20 Minutes