Inspirés par le succès d’Airbnb, des sites proposent aux voyageurs de louer chez des particuliers. Ces start-up s’adressent à une clientèle aisée, habituée aux hôtels de luxe.
 
En effet, au-delà d’un certain plafond (500 euros la nuit), la tolérance des clients pour le filet d’eau tiède de la douche ou les ressorts qui massent les vertèbres chute rapidement. C’est dans cette brèche que s’est engouffré un nouveau type de start-up. Elles visent une clientèle habituée aux 5-étoiles, qui a le goût de la décoration pointue et du personnel de maison, mais pas celui du risque.

Source : Le Monde