Liu Yigian, ancien chauffeur de taxi devenu financier de haut vol, est l’un des hommes les plus riches de Chine. Il fait partie des nouvelles fortunes chinoises qui parcourent le globe à la recherche d’objets d’art anciens.

Il y a un an, le milliardaire de 51 ans avait acheté à 26 millions d’euros un petit bol Ming, record absolu pour la porcelaine chinoise. Il avait par la suite suscité quelques haussements de sourcil en buvant son thé dans l’objet fabriqué sous l’ère Chenghua (1465-1487) lorsque l’art Ming était au faîte de son raffinement.

 

Source : Le Nouvel Observateur