Après la finance, le milliardaire français de 74 ans Marc Ladreit de Lacharrière investit un nouveau marché porteur : la culture. Le Théâtre Marigny, la salle Pleyel, Johnny… C’est lui !

Des baies vitrées automatiques ont remplacé les vieilles portes, avec des digicodes en guise de poignées. Le mobilier est futuriste, gris et chromé. Dans cet hôtel particulier de la rue de Lille, à Paris, subsistent à peine quelques boiseries.

Au deuxième étage, le propriétaire des lieux, 74 ans, 1,5 milliard d’euros de fortune (selon le magazine Challenges), se balance sur sa chaise comme un élève turbulent. Ses yeux bleus sont rieurs. Il laisse échapper quelques tutoiements et un gros mot. Marc Ladreit de Lacharrière se moque des conventions et de son image. Derrière l’énarque se cache un joyeux drille devenu le roi du show-business. Vous ne connaissez peut-être pas son nom, mais vous lui avez certainement déjà donné de l’argent. Car son empire est gigantesque. Son groupe Fimalac coproduit 62 spectacles tels ceux de Stromae, M, Gad Elmaleh… Il possède une trentaine de salles en France, des Zénith, la prestigieuse salle Pleyel et, depuis peu, le Théâtre Marigny. Il s’est offert aussi les sites Allociné et Pure People. Cette longue liste prouve que ce roi de la finance est devenu…

Poursuivre la lecture de cet article sur Le Parisien

Source : Le Parisien