Le nouveau patron du groupe pharmaceutique français Sanofi, Olivier Brandicourt, dont la nomination a été annoncée jeudi, sera gratifié d’un « bonus de bienvenue » pouvant aller jusqu’à 4 millions d’euros.

Selon un document consultable sur le site internet de Sanofi, une indemnité forfaitaire brute de 2 millions d’euros est prévue pour la prise de fonction du nouveau directeur général, prévue le 2 avril.
Celui qui dirige actuellement les activités pharmaceutiques du groupe allemand Bayer bénéficiera à nouveau d’une telle indemnité en janvier 2016 s’il est toujours en poste à ce moment-là.

Poursuivre la lecture de cet article sur LeFigaro.fr

Source : Le Figaro