Voilà qui ne devrait pas arranger les affaires de Christine Lagarde. Quelques jours après qu’elle a provoqué un véritable tollé en conseillant aux Grecs, dans un entretien au quotidien britannique The Guardian, vendredi 25 mai, de « s’entraider mutuellement » en « payant tous leurs impôts » – l’obligeant à s’expliquer sur sa page Facebook –, plusieurs internautes ont rappelé, lundi 28 mai, que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) ne paie elle-même pas d’impôt sur le revenu, malgré un salaire annuel de 380 939 euros. 

Comme l’indiquait le site Tout sur les impôts en juillet 2011, la directrice générale du FMI bénéficie en effet d’un statut fiscal spécifique en qualité de fonctionnaire internationale. Tous ses revenus…

Poursuivre la lecture de cet article sur Le Monde

 

Source : Le Monde