Quand Valls a été gifflé, les politiques parlaient d'atteinte à la démocratie mais quand un jeune est violé avec une matraque dans l'anus, c'est un accident.

Quand Valls a été gifflé, les politiques parlaient d'atteinte à la démocratie mais quand un jeune est violé avec une matraque dans l'anus, c'est un accident.

La France entière a vu les images mais selon la police des polices les graves blessures qu'a subi Théo seraient liées à un geste involontaire. Pire selon eux Théo aurait une part de responsabilité parce qu'il aurait refusé de se laisser menotter (sic). 

 

Tags: