Pierre Gattaz (MEDEF) a déclaré choisir pour les présidentielles Fillon puis Macron

Pierre Gattaz (MEDEF) a déclaré choisir pour les présidentielles Fillon puis Macron

Le patron des grands patrons Pierre Gattaz a proposé mardi 7 février devant le Flandres Business Club (FBC) "une baisse de 100 milliards d’euros des cotisations sociales et fiscales des entreprises  » afin de permettre la création de "2,5 millions d'emplois". La voix du Nord nous rapporte ses propos :

«  Aller vers le plein-emploi par l’entreprise permettrait de créer 2,5 millions d’emplois. On le fera avec de la croissance pour faire marger les entreprises, qui pourront embaucher. En 2013, j’avais lancé l’opération un million d’emplois d’ici cinq ans. On sait ce qu’il faut faire, c’est d’une simplicité biblique et c’est totalement délirant de ne pas le faire en France [...] Nous proposons une baisse de 100 milliards d’euros des cotisations sociales et fiscales des entreprises  ».

Pour réaliser ce nouveau cadeau aux entreprises, Pierre Gattaz a confié faire d'abord confiance à François Fillon puis ensuite à Emmanuel Macron. 

  • «[Fillon] a le programme le plus abouti au plan économique. On le dit ultra-libéral mais ça veut dire quoi quand on regarde ce qui se passe à Shanghai, Porto Alto ou Séoul ? Fillon est d’abord pragmatique, c’est tout  ».
  •  [Macron] On se connaît bien mais on connaît moins son programme économique. Je n’ai aucun doute sur sa pensée profonde, il partage beaucoup de nos convictions. Il a fait un pas intéressant sur l’ISF qu’il restreint à l’immobilier, en écartant l’imposition sur le travail. On verra la suite.