L'ex-président du FMI Rodrigo Rato est accusé d'une fraude fiscale de 6,8 millions d'euros par la justice espagnole.

L'ex-président du FMI Rodrigo Rato est accusé d'une fraude fiscale de 6,8 millions d'euros par la justice espagnole.

Les présidents du FMI les plus récents n'ont décidemment rien d'honnête. Après Christine Lagarde, c'est au tour de Rodrigo Rato d'avoir des ennuis avec la justice. Le fisc espagnol accuse Rodrigo Rato d'avoir commis une fraude fiscale de 8 millions d'euros entre 2004 et 2015. L'ancien président du FMI (2004 à 2007) est déjà mêlé dans une sombre affaire de détournements de fonds lors de son passage à la présidence de la banque Bankia, entre 2010 et 2012. Il risque plusieurs années de prison. 

Tags: