Serge Dassault nargue la justice. Il lance à Fillon: "Sois candidat même si tu es mis en examen, regarde, moi je m’en fous !"

Serge Dassault nargue la justice. Il lance à Fillon: "Sois candidat même si tu es mis en examen, regarde, moi je m’en fous !"

Le sénateur et milliardaire Serge Dassault a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à cinq ans d’inéligibilité et deux millions d’euros d’amende parce qu'il a dissimulé au fisc des dizaines de millions d’euros pendant quinze ans mais il n'a pas été condamné à de la prison ni ferme ni avec sursis. Il devrait notamment faire appel. En clair, il est toujours autorisé à siéger au Sénat.

Le tribunal a jugé qu'il ne pouvait pas être envoyer en prison à cause de son âge. Pourtant le tribunal correctionnel de Toulouse n'a pas eu de scrupule au mois de novembre dernier à envoyer un jeune homme de 22 ans trois mois en prison simplement parce qu'il avait volé un morceau de fromage de chèvre dans un supermarché alors même qu'il avait faim !

On comprend mieux pourquoi Serge Dassault s'est permis de narguer la justice mercredi 1er février alors qu'elle n'avait pas encore rendu sa décision. Il se doutait bien qu'il n'avait pas grand chose à craindre. Ainsi monsieur le sénateur milliardaire s'est permis de lancer à François Fillon empêtré en pleine affaire d'emploi fictif : "Sois candidat même si tu es mis en examen, regarde, moi je m’en fous !"